Forum RPG inspiré de la saga The Elder Scrolls se situant dans l'ensemble du continent de Tamriel. (Héritier du forum TES:La Chute des Divins)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rémus Talanian, comte de Kvatch [Refonte du fonda']

Aller en bas 
AuteurMessage
Rémus Talanian
Fondateur / Comte de Kvatch
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 14/04/2015

MessageSujet: Rémus Talanian, comte de Kvatch [Refonte du fonda']   Dim 26 Juil - 22:00

Présentation.



Rémus Talanian, Comte de Kvatch





♠️ Votre Personnage.

♠️ Nom, Prénom : Rémus Talanian
♠️ Âge : Fin de la quarantaine.
♠️ Race : Impérial.
♠️ Lieu de naissance :
♠️ Orientation de rôle, carrière... : Comte de Kvatch / Ancien membre de la Garde de l'Aube
♠️ Signe astrologique ou Pierre gardienne : Ici, facultatif.
♠️ Élément de votre magie :

-Destruction : Il possède la capacité de générer un sort de flammes et d'effectuer une sorte de "répulsion" puissante pouvant déstabiliser voir à mettre au sol un adversaire.


♠️ Crédits de l'avatar : Geralt de Riv (The Witcher 3)

♠️ Description physique :

Le physique de Rémus st semblable à celui d'un homme aguerri, expérimenté et dont les multiples voyages ont véritablement sculptés sa réputation de « vieux loup solitaire ». Il paraît rustre et austère au premier regard. En réalité, c'est effectivement le cas. De grande stature et bien bâti, c'est un homme à l'allure de mercenaire, vêtu de bottes et de vêtements de voyage ainsi que d'un gilet, de gants, et de protections d'avants-bras en cuir noir. Il porte également deux épées en argent dans le dos qu'il maîtrise avec une certaine grâce. Malgré ce style particulier, Tous les regards se poseront inévitablement sur le visage de Rémus: Une longue chevelure d'albâtre, un visage pâle aux traits burinés, des yeux dorés, également une légère barbe de trois jours et une cicatrice lui barrant l'œil gauche témoin d'une ancienne vilaine entaille qui ne l'a, sans doute miraculeusement, pas éborgné... Une apparence aussi fascinante qu'effrayante, mais qui le rend identifiable par un bon nombre d'habitants de l'Empire.

Redevenu comte de Kvatch, Rémus n'a pas quitté son style austère mais se force, néanmoins, à porter une tunique digne de son rang lors des grandes occasions. Il porte presque en permanence son médaillon en forme de tête de Loup, symbole de la ville de Kvatch.




♠️ Description psychologique :

A la fois bon vivant et solitaire, Rémus est un homme au caractère paradoxale. Agissant avec rigueur et professionnalisme au service de l'Empire, il peut néanmoins se montrer plus sensible, même au détriment de sa mission, lorsque des vies sont menacées. Essayant donc de minimiser les pertes, il terminera néanmoins toujours sa mission d'une façon ou d'une autre et peu importe les conséquences .

D'un point de vue social, il est plutôt froid voir cynique avec les inconnus ou même les simples connaissances. Par contre, avec ses proches, il est largement plus agréable utilisant son humour acerbe à son avantage. Avec son épouse, il utilise ce même humour n'hésitant pas à lâcher quelques remarques taquines. Néanmoins, tout deux s'aiment énormément et sont attachés l'un à l'autre par un lien basé sur une certaine entraide solidaire.

En ce qui concerne sa vision de la politique, c'est un conservateur respectant les valeurs traditionnelles de l'Empire. Il est également clément avec les autres races et possèdent d'excellents rapports avec les familles de Bordeciel, notamment la tristement célèbre famille Stalion. Rémus est l'un des derniers membres de la famille Talanian, celle-ci ayant subit une véritable purge sous l'ère de Martin Tristevent. Les Ajentus se sont montrés plus cléments et ont même rendus à la famille leurs terres ancestrales et leur rang à Kvatch.

En plus de servir l'Empereur et ses citoyens, Rémus exécute encore quelques contrats de mercenariats concernant les créatures maudites que des hommes inexpérimentés ne seraient vaincre. Bien qu'il soit fidèle à son épouse et que son amour est sincère, Rémus est également un homme n'hésitant pas à profiter de la vie entre deux contrats ou affaires politiques. Il a des relations passagères de temps à autres mais aucunes n'arrivent à la cheville de Cerys qui, son temporairement fort et purement nordique oblige, est le premier et véritable amour de sa vie.

En plus de posséder quelques notions de la magie de destruction que lui a enseigné la Garde de l'Aube, le comte est un bon alchimiste encore une fois grâce à son épouse qui lui a tout apprit à ce niveau.

Enfin d'un point de vue globale, on pourrait considérer Rémus comme un vieux loup presque solitaire. A la fois sage et intrépide, froid et charismatique, talentueux mais tête brûlée dans certaines situations, Rémus est exactement ce que l'on pourrait appelée une contradiction vivante.
/i>
♠️ Histoire, passé :




Rémus naquit au sein de la très riche famille Talanian. Dirigeant le comté de Kvatch depuis la reconstruction de la ville du même nom pendant la Grande Guerre, elle avait largement prospéré et pouvait presque se considérer comme l'égal de la dynastie impériale Tristevent, traditionnellement installée à Anvil. Lorsque Martin Tristevent monta sur le trône, il bannit la famille de Cyrodiil.

Rémus était alors un jeune homme qui venait tout juste d'apprendre à maîtriser une épée. Il fut contraint, tout comme ses parents, à entrer dans une ère d'exil politique. On plaça des pantins à la solde des Tristevent dans la ville de Kvatch et très rapidement le nom « Talanian » ne fit plus partie de la noblesse impériale. Ayant établit de bonne relation avec la famille Stalion, les Talanian décidèrent donc, sans même un seul garde, de faire le voyage jusqu'en Bordeciel.

Bravant le froid et les sombres montagnes frontalières, la famille ne pu échapper au drame...Une attaque de vampires. Des êtres cupides et assoiffées de sang qui tentaient de rallier quant-à-eux Cyrodiil. Lorsqu'ils se croisèrent...Les parents de  Rémus tentèrent tant bien que mal à défendre leur fils...en vain. Ils périrent sous la magie des fils de Molag  Bal. Rémus avait été rapidement désarmé et mordu par l'un des vampires. Sa vue s'était alors obscurcit et son corps, telle une pierre, s'était écroulé sur le sol rocheux.

Les minutes, les heures et les jours s'écoulèrent alors....

« Où suis-je » avait alors déclaré Rémus à son réveil. Un homme masqué par un heaume lui couvrant tout le visage lui avait rpondu d'une voix pas très agréable et pourtant réconfortante pour le jeune impérial.

L'homme se présenta comme un membre de la Garde de l'Aube. Des chasseurs de vampires principalement. Ils étaient au sein de leur siège, leur fort. Un édifice prestigieux qui en plus d'être agréable à regarder était véritablement une pure merveille de défense.

Le traitement qu'on réserva au nouvel arrivant ne fut pas des plus agréables. Il avait été mordu et sa nature commençait lentement à véritablement se métamorphoser, son teint était devenu pâle, ses yeux commençaient à virer à une couleur jaune surnaturelle, comme celle d'un chat. Ses canines poussaient rapidement. Mais, la Garde de l'Aube, spécialisé dans le combat contre le vampirisme, ne laisserait pas périr un élément si prometteur. Ils lui administrèrent de nombreux remèdes...et réussirent de justice à le sauver.  Hors, cela ne s'était pas produit sans conséquences. Le jeune homme serait condamné à vivre avec un teint et une pilosité d'une blancheur permanente. Ses yeux ne retrouveraient plus jamais leur couleur d'origine. Malgré ces changements physiques, ses capacités se limitèrent à ceux de n'importe quel individus. Il était redevenu mortel...et c'était le principal.

Après son rétablissement, Rémus décida de rester sous la tutelle de la Garde, n'ayant plus d'autres endroits où aller. Il fit de la lutte contre les vampires et puis beaucoup plus tard contre les multiples créatures qui menaçaient Tamriel, sa vocation.

Après avoir appris à manier à la perfection les épées et la très célèbre arbalète, une arme conçue à l'origine par la Garde de l'Aube. Le chef de celle-ci lui offrit deux épées en argent. Elle avait été forgé par un ancien Garde qui avait forgé sa légende en utilisant le métal qu'est celui de l'argent pour vaincre les forces de la nuit. En plus du métal très connu pour ses affinités à vaincre les créatures dîtes « surnaturelles », les épées avaient été enchantés à l'aide de runes puissantes provoquant des brûlures à tout ceux qu'elles frappaient.

Les années passèrent...

Un jour alors que l'on accusait de vampirisme une jeune femme qui avait la fâcheuse manie de s'habiller constamment de vêtements sombres, Rémus fut envoyé sur les lieux afin d'enquêter. Le village était en réalité la « ville » d'Epervine. Un lieu peu recommandable et surtout réputé pour son immense cimetière. Transperçant la brume, le Garde de l'Aube avait pénétré les lieux, le visage masqué par une capuche et le regard jaune pointé vers la demeure du Jarl de la ville, ledit employeur. Celui-ci lui expliqua que les paysans possédaient des preuves sois-disant concrètes de ce qu'ils avançaient sur l'alchimiste de la ville. Ces preuves au final n'avaient pas été aussi « concrètes » que cela et se résumaient à des objets issus des superstitions et des clichés bien trop gros pour être réels. Voilà pourquoi le Jarl d'Epervine décida de contacter un vrai professionnel.

Après une longue enquête, Rémus finit par conclure que la jeune et plutôt attirante alchimiste qui longeait à l'extrême sud de la ville n'avait rien d'un vampire. Bien-sûr, cette solidarité soudaine mais réaliste ne fut pas sans conséquences...L'alchimiste se présenta sous le nom de Cerys. Et après une « longue et intéressante séance d'alchimie », Rémus avait décidé d'entretenir une relation plus qu'amicale accompagnée de correspondances régulières.  Un an après, ils décidèrent de s'unir officiellement sous le regard approbateur de Mara, déesse de l'amour. Rémus quitta alors la Garde de l'Aube, avec le consentement de son supérieur et ne devint plus qu'une sorte de tueur de vampires plus ou moins itinérants. Cerys, elle, s'installa à ses côtés dans la forêt recouvrant la châtellerie de Faillaise. Rémus utilisa les compétences alchimiques de son épouse afin d'en développer également, ce qui lui permettrait d'obtenir des potions pouvant offrir un soutien supplémentaire dans sa lutte contre l'obscurité.

En 5E502, les Daedras attaquent Bordeciel, qui malgré une alliance puissante forgée avec l'Empire un an plus tôt, subit des pertes conséquentes. Notamment à cause du retour des Parjures et d'une augmentation de l'activité vampirique.  Rémus et son épouse sont contraints de fuir vers le Fort de la Garde de l'Aube. Rémus utilise son entraînement de Garde de l'Aube et les capacités alchimiques qu'il a acquit grâce à Cerys afin de défendre et protéger la population qui s'était replié dans le fort. Les vampires furent nombreux à l'attaquer. Ils avaient l'ambition d'une vengeance finale, soutenu par les troupes daedriques. Le fort tenu...certes avec de nombreuses pertes. Rémus failli périr mais il fut sauvé par un poison puissant qui finit par paralyser son adversaire au dernier moment. Après plusieurs mois de sièges, l'Ennemi est contraint à se regrouper pour attaquer Faillaise...La population présente dans le fort est sauvée...Rémus, n'étant plus considéré comme un membre de la Garde de l'Aube, s'engage à les évacuer rapidement avant une probable nouvelle vague.

Mais l'année suivante entame une ère de libération. Les dragons débarquent en Cyrodiil et massacrent les troupes daedriques brisant ainsi leur magie et la puissance qu'ils avaient accumulés. En Bordeciel, alors que les  Compagnons défendirent Blancherive, la Garde de l'Aube repoussa les hordes qui assiégeaient Faillaise. Rapidement après l'intervention des dragons, l'invasion daedrique prit fin...à nouveau.

Une année passa à nouveau où Tamriel toute entière se reconstruisit lentement mais sûrement. Le couple Talanian s'isola à nouveau dans leur ancienne demeure forestière. Celle-ci avait été partiellement endommagés, toute une partie de la maison avait été brûlée...Il fallait reconstruire ce qui avait été détruit. Rémus s'attela à la tâche jusqu'au jour où de nouveaux arrivants bouleversèrent son destin.

Il s'agissait de messagers du nouvel empereur. Valyrius Ajentus Ier avait accordé sa grâce à l'ancienne et autrefois puissante famille Talanian et avait accordé au dernier descendant de celui-ci la possibilité de recouvrer ses terres et ses titres en conséquence à la fuite de l'ancien comte de Kvatch après la fin des Tristevent. Rémus savait que ce poste allait tout changer, perturber sa petite vie tranquille dans la forêt avec son épouse, qui serait donc la nouvelle comtesse...Il accepta, un sourire aux lèvres et voulant redorer son nom et offrir un héritage plus conséquent que celui d'un simple « tueur de créatures » vivant dans les bois et vagabondant à travers les différentes cités.

A Kvatch, la reconstruction s'annonçait compliquée. Les  Daedras s'étaient tout particulièrement concentrés sur cette ville, véritable symbole de la résistance impériale pendant la célèbre « Crise d'Oblivion ». La population était moins nombreuse, des quartiers entiers de maisons étaient en ruines...Rémus s'identifia alors comme le dernier espoir de cette célèbre cité.

Aujourd'hui, nous sommes en 5E510. Rémus est toujours à la tête de Kvatch bien que son épouse semble la véritable dirigeante politique de la ville de façon officieuse. En effet, Rémus est un homme d'action, de combats, la politique ce n'est pas réellement son truc. Il incarne un curieux mélange d'idéalisme et à la fois de réalisme extrême. Les courbettes et murmures de la cours ne l'intéresse pas contrairement à son épouse qui semble se plaire à faire croître l'influence du comté de Kvatch. Pour ne pas perdre la main, Rémus effectue très souvent des espèces de « contrats spéciaux », le comte de Kvatch est très réputé en Cyrodiil lorsqu'il s'agit de tuer des menaces surnaturelles. Mais aussi...des groupes de bandits qui se comportent comme tel. Le comte est d'ailleurs fortement respecté dans la Légion Impériale qui le juge digne d'être un véritable officier...Rémus est au final...un homme à l'image de ses armoiries. C'est un vieux loup...parfois solitaire dans ses voyages. Malgré ses titres et son rang, il n'a pas perdu ses vieilles habitudes, il reste humble tout en ayant conscience de sa place dans la société impériale. Prenez garde, ennemi de l'Empire car le Loup de Kvatch guette dans l'ombre, perçant de sa lame l'injustice...


Armoiries de Kvatch

Quelques ragots que l'on peut entendre dans les tavernes à propos du comte de Kvatch:

"Le comte de Kvatch ? Oui...Il part souvent comme ça à l'improviste et revient souvent des semaines plus tard...Les cheveux et la barbe plus longue qu'à son départ. Il m'a l'air austère mais c'est pour ça qu'on l'aime !" -Ivrogne de  Kvatch.

"J'ai pas confiance en ce type...*crache* Il a le teint pâle, des cheveux blancs et des yeux bizarres...Moi j'dis que c'est pas normal. Au moins, la comtesse a de jolies formes mais...elle m'inspire pas plus confiance." -Voyageur de passage.

"Oh mais bien-sûr ! Le célèbre Loup de Kvatch comment dire du mal de ce combattant unique ! J'ai entendu l'une des balades le concernant, dire qu'il a combattu les vampires avec la Garde de l'Aube et survécu personnellement au vampirisme ! C'est une bonne chose que nous ayons un homme expérimenté à la tête de cette splendide ville qu'est Kvatch." -Barde.

"Hmm...Certes, il n'est pas le plus courtois des nobles ! Mais, messire le comte Rémus est un homme tout-à-fait patriote envers l'Empire et c'est ce qui me plaît chez lui ! Il peut paraître légèrement gueux sur les bords au premier regard, mais j'ai déjà eu la chance de me confronter à lui lors d'une course de chevaux, c'est un homme de talent !" -Comte de Chorrol.

"Cet enfoiré de comte de mes deux ! Il se laisse manipuler par sa sorcière de femme ! C'est moi qui vous l'dis ! Héhé, elle lui a jeté un sort ou l'a empoisonné. Il suffit de voir son visage ! Il est blanc comme un cul ! Franchement, j'irais bien l'remettre à sa place moi ce comte..." -Paysan.

"Rémus Talanian est un chef formidable. Il aime ses citoyens, ça se voit. J'ai connu son père, un homme bon qui s'est laissé soumettre par cette ordure de  Martin Tristevent, maudit soit son nom. Il m'a aidé à reconstruire mon foyer...et franchement je n'ai jamais vu un comte aussi proche du peuple !" -Fermier du comté de Kvatch.





♠️ Vous.
♠️ Petite présentation.Je suis le fondateur , je m'appelle Amaury (vous pouvez m'appelé Amau, ça ne me dérange pas) et je suis Belge (un gars du nord entouré de frenchis ! =P Mais comme on dit, si la Belgique a la forme d'un cerveau ce n'est pas pour rien qu'elle est située au dessus de la France, bon bon ^^ J'arrête.) Voilà, voilà.  
♠️ Votre expérience rp : J'ai 3-4 ans d'expérience RP en plus d'avoir administré et modéré plusieurs forums notamment dans l'univers de TES.
♠️ Comment avez-vous découvert le forum ? :  Cool  


_________________
"Tomber est permis, se relever est ordonné"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tes-saison-eternelle.forumgratuit.be
 
Rémus Talanian, comte de Kvatch [Refonte du fonda']
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Refonte de la gamme de peinture GW
» Comte Vronski
» Arrivée d'un Comte prétendant à la couronne...
» livre 8 : refonte de l'artisanat !
» LE COMTE KEI - Le Maître de l'Ombre (Admin)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Elder Scrolls: La Saison Éternelle :: Administration :: Les Légendes de Tamriel :: Fiches Validées-
Sauter vers: